Diffusion moderne pour la musique classique

Coronavirus oblige, les Opéras et les artistes de la musique classique ont choisi l’option numérique pour satisfaire le public.

Le Covid-19 limitant les interactions directes, le monde de la musique classique se réinvente. Pour ne pas mettre un frein aux performances, le spectacle vivant se tourne vers une diffusion en ligne.

À titre d’exemple, le chef d’orchestre François-Xavier Roth et son orchestre se sont produits à l’Opéra royal de Versailles devant une salle vide, mais la 5e et la 7e symphonie de Beethoven ont pu être appréciées via une captation live sur la chaîne Mezzo.

Quant au pianiste germano-russe Igor Levit, il a choisi Twitter pour diffuser son récital de chez lui. Le violoniste français Renaud Capuçon a choisi la même plateforme pour sa performance de la mélodie de Dvorak.

Les autres réseaux sociaux, Instagram et Facebook, ne sont pas en reste : ils ont accueilli la mezzo-soprano américaine Joyce DiDonato et le ténor polonais Piotr Beczala, qui ont repris des extraits de l’opéra « Werther » de Massenet.

D’autres, comme la Philharmonie de Paris ou le Metropolitan Opera de New York ont choisi de mettre à disposition, tous leurs anciens concerts en ligne. L’Opéra de Paris prévoit de mettre en place une programmation d’opéra et de ballet en streaming bientôt.

Partager
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation, nécéssaires au bon fonctionnement du service. En savoir plus OK