DJ Snake fait le show au Super Bowl

L’événement sportif le plus regardé aux États-Unis n’a pas accueilli que Rihanna comme superstar pour faire le show. DJ Snake était aux platines avant le début de la finale du championnat de football américain. Portrait de cet artiste aux milliards de streams.

Né à Paris d'une mère algérienne et d'un père français, son vrai nom est William Grigahcine. Il a grandi dans un milieu modeste et s’est passionné très tôt pour la musique. Pour s’acheter des platines, il enchainait les petits boulots. À 17 ans, il a arrêté l’école pour se concentrer sur son art. Il a animé une émission de radio et mixe dans des clubs parisiens.

C’est dans les années 2010 que les choses se sont s’accélérées pour l’artiste. DJ Snake est parvenu à mettre son nom sur des tubes de stars américaines : Shut it Down de Pitbull et Akon ou Government Hooker présent sur l'album Born This Way, qui a propulsé Lady Gaga. Vient alors la consécration avec le son Turn Down for What, en duo avec Lil Jon qui s'est imposé en quelques semaines comme un phénomène mondial. Un tube qui a même été détourné par Michelle Obama, alors Première dame des États-Unis, dans un clip de campagne pour promouvoir une alimentation saine.

En aout 2016, DJ Snake a sorti son premier album solo (Encore) et le succès est toujours au rendez-vous. Cet opus contient des collaborations avec des stars comme Travis Scott ou encore Justin Bieber. Trois ans plus tard, il a remis cela avec Carte Blanche ; Cardi B, Selena Gomez, Ozuna ou encore J Balvin y ont prêté leur voix pour de mégatubes.

Le mélange des genres (électro, pop, latinos) est la signature de DJ Snake.  En juin 2022, il a enflammé le Parc des Princes devant 60 000 personnes et il est à la tête de plus de 37 milliards d'écoutes sur les plateformes de streaming.