Le patrimoine culturel de Cuba accueille le Nueva Trova

Comme le rapporte le journal officiel Granma, Nueva Trova fait désormais partie du patrimoine culturel de Cuba. Ce genre musical folklorique mêle poésie et politique progressiste.

C’est dans le parc de la ville de Manzanillo que la nouvelle a été annoncée. Un lieu qui n’a pas été choisi par hasard, car c’est là que le mouvement Nueva Trova a été lancé 50 ans plus tôt, lors d'une réunion de jeunes troubadours dont faisaient partie l'auteur-compositeur Silvio Rodriguez et le guitariste et chanteur Pablo Milanes.

Nueva Trova s’inspire de musiciens américains de folk et de protestation comme Bob Dylan et Joan Baez. L’on y retrouve ainsi des thèmes de la révolution castriste et des paroles souvent critiques à l'égard des politiques américaines. Populaire dans certaines régions d'Amérique du Sud dans les années 1960 et 1970, le mouvement était également apparenté à la musique Nueva Cancion, aux accents politiques. Aujourd’hui, Silvio Rodriguez est l'un des rares partisans originaux du mouvement encore en vie.

Dans sa déclaration, le vice-ministre de la Culture, Fernando Leon, a déclaré que cette reconnaissance a pour but de « de contribuer à la durabilité, à la viabilité et à la visibilité de cette importante expression culturelle ».